Test d’évaluation du degré de somnolence.

L’apnée du sommeil est diagnostiquée à partir d’un test spécialisé appelé polysomnographie ou étude du sommeil. Ce test est effectué sous prescription médicale seulement ou sur demande en clinique privée.

Afin de déterminer la nécessité du test de polysomnographie, le médecin vous questionnera la qualité de votre sommeil et votre condition lors du réveil. Il prendra en outre connaissance de tous vos antécédents médicaux et effectuera un examen physique complet pour déterminer, entre autres, votre condition physique générale, la taille des adénoïdes, de la glotte et des amygdales.

Il procèdera à une révision de vos médicaments. Parfois, certains d’entre eux, comme les tranquillisants ou les relaxants musculaires, peuvent aggraver l’apnée du sommeil.

Chez l’enfant et l’adolescent, le test diagnostic n’est pas différent de celui des adultes. La chirurgie est toutefois plus souvent utilisée que chez les adultes.

Toutes les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil ne sont pas somnolentes pendant la journée. Toutefois, si vous désirez connaître votre niveau de somnolence, répondez à ce test :

Test de somnolence d’Epworth :

Lorsque vous vous retrouvez dans les situations ci-dessous, quelles sont les probabilités que vous somnoliez.
Échelle d’évaluation :    Aucun risque = 0     Risque léger = 1     Risque moyen =2     Risque Fort = 3
1. Vous êtes assis et vous lisez.
2. Vous regardez la télévision
3. Vous êtes assis, inactif, dans un lieu public
4. Vous êtes passager d’une voiture ou d’un autobus qui roule depuis une heure sans faire d’arrêt.
5. Vous vous étendez pour vous reposer l’après-midi lorsqu’il vous est possible de le faire.
6. Vous êtes assis et vous bavardez avec quelqu’un.
7. Vous êtes assis tranquillement après avoir pris votre repas du midi, sans consommer d’alcool.
8. Vous êtes au volant d’une voiture immobilisée durant quelques minutes dans un embouteillage.
Total :

Évaluation du résultat : Si votre résultat est supérieur à 10, vous avez une somnolence plus marquée que la moyenne de la population.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.